rééquilibrage alimentaire
Alimentation

Se mettre à un rééquilibrage alimentaire, comment faire ?

Avoir des formes sveltes et en bonne santé, qui n’en veut pas ? Pourtant, lorsqu’il est question de praticité, des hésitations prennent forme. Si d’autres choisissent de se mettre à un rééquilibrage alimentaire, d’autres sont encore hésitants. Nous vous proposons dans cet article, des idées efficaces pour se mettre à ce rééquilibre alimentaire.

Qu’est-ce qu’un rééquilibrage alimentaire ?

La majorité des gens tend toujours à le confondre avec le régime. Certes, ce dernier a  connu une notoriété exponentielle. Toutefois, au fil du temps, les effets se ressentent : le régime est inefficace, voire dangereux.

Ainsi, il est beaucoup plus recommandé de recourir au rééquilibrage alimentaire. Il se définit par un changement de comportement au niveau de la consommation de nourritures, qui doivent être saines et équilibrées.

Il s’agit donc de réviser les habitudes de prise d’aliments, que ce soit en rythme, ou en termes de qualité de nourriture.

Comment faire un rééquilibrage alimentaire ?

Comme toute action qui se veut perdurer, il faut tout d’abord passer par le rythme en général.

  • Commencez le rééquilibrage élémentaire en douceur : ce que le corps déteste avec le régime, c’est l’accélération du basculement. Ainsi, pour démarrer, optez pour une suppression d’une mauvaise habitude : à l’exemple des goûters trop pâteux entre les repas. A l’instar, privilégiez 1 fruit ou du yaourt par exemple. Cette habitude n’est pas seulement avantageuse pour l’amincissement. Elle apporte également un équilibre de la digestion en prenant soin de la flore intestinale. Une fois que votre corps s’accommode à ce comportement, vous pourriez choisir de supprimer d’autres comportements néfastes comme les snacks et boissons gazeuses en gouters.
  • Evitez de consommer des aliments industriels et consommez plus d’aliments naturels. En effet, une alimentation saine rime avec ostensiblement avec des produits bios ou à la limite des produits de première fraîcheur. Autant que possible, ne consommez pas trop d’aliments naturels sans additifs qui apportent de mauvais acide gras, sucre ou sel. Priorisez les légumes et les fruits, les protéines, les produits à l’issu du lait, les glucides complexes.

Attention aux  nutriments requis pour la santé du corps

Un rééquilibrage alimentaire se trouve donc être une balance entre les nutriments nécessaires au développement du corps. Voici une liste non exhaustive des exemples d’aliments pour trouver un équilibre auprès de la consommation :

  • Aliments riches en fibres alimentaires : les féculents, les pains complets et presque tous les légumes et fruits possèdent ce nutriment.
  • Vitamines, minéraux et antioxydants : carotte, pamplemousse, orange et toute agrume est riche de ces nutriments. Au mieux, optez pour une soupe detox ou un smoothie.
  • Protéines maigres : ceci regroupe le poisson, les œufs, les légumineuses et graines oléagineuses ainsi que la chaire de volaille.
  • Acides gras essentiels : privilégiez les huiles végétales sans en abuser
  • Glucides : les sucres contenus dans les féculents ou céréales ou même les fruits sont essentiels

Comment faire pour ne pas craquer ?

Comme tout régime alimentaire sain, il est recommandé de suivre les conseils de médecin sur l’alimentation :

  • Restez hydratés en buvant de l’eau, soit en moyenne 2 litres par jour
  • Mangez à des heures fixes et seulement quand vous avez faim
  • Arrangez le rythme de la prise de petit déjeuner
  • Appliquez cette organisation sans vous bousculer