moulin à café
Café

Les critères à prendre en compte pour choisir un moulin à café

Moudre soi-même son café est un des petits bonheurs du quotidien. Sentir et toucher ces aromes et imaginer la saveur que cela aura une fois qu’il sera infusé. Pour un meilleur résultat, le pressoir a une importance de taille. Le plaisir que vous aurez en buvant votre café sera proportionnel à la qualité de votre mouture. Nous avons fait cette sélection des critères à prendre en compte afin de vous aider à mieux choisir votre moulin à café.

L’importance de la mouture

La mouture est le rôle premier de votre moulin à café. Il sert à broyer ou découper les grains. Il faut donc que vous en cherchiez un qui donne une mouture précise. Cette dernière se fait en fonction de vos goûts, mais la règle est simple : vous devez avoir un résultat le plus homogène possible une fois que l’opération sera terminée.

Ce sera en effet cela qui va déterminer si vous allez infuser et donc ingérer une mixture de qualité ou non. Si vous voulez boire du café turc par exemple, vous devez vous assurer que vous aurez une mouture extra-fine, car tout dépend de ce dernier.

Le choix du moulin : manuel ou électrique

C’est ensuite l’un des critères les plus importants pour effectuer votre choix. Le moulin à café manuel a l’avantage d’être léger, économique, portable où que vous alliez. Cependant, la quantité que vous pourrez moudre est relativement limitée et l’opération est fatigante. Et parfois, la qualité de la mouture est moyenne, voire insatisfaisante.

Optez pour celui qui est électrique si vous voulez plus de production, à savoir un appareil qui ne vous fatigue pas et qui donne une mouture plus homogène. Mais en contrepartie, ce dispositif est assez bruyant en plus de dépenser de l’énergie donc mettra votre portefeuille à contribution.

Moulin à lame ou bien à meule ?

L’un des critères de choix est également celui entre le moulin qui serait à lame et l’autre qui est à meule. Si le premier découpe vos grains en petits morceaux, l’autre les broie et les transforme en poudre. Le mieux est d’opter pour ce dernier type de moulin à café.

En effet, il va écraser vos grains et de ce fait, le résultat sera plus homogène. Tandis que celui qui est à lame va uniquement fractionner les graines, ce qui fait que vous aurez non seulement une mouture de trop gros volume, mais qui en plus sera trop hétérogène pour vous procurer un résultat de qualité.

Meule plate ou conique

En parlant de meule, vous aurez le choix entre les versions plate et conique. Sachez pour que le résultat aussi bien que le nettoyage soit rapide, vous devriez opter pour une machine à café avec une meule plate. De plus, vous aurez souvent peu de déchets au fond de l’appareil et cela est pratique pour le curage.

A l’inverse, utilisez une meule conique si vous cherchez un dispositif avec sensiblement une meilleure qualité de mouture. Vous aurez par ailleurs un appareil peu encombrant, mais l’inconvénient est le récurage étant donné que le fond de votre gadget va, à terme être rempli des débris de café.

Besoin d’approfondir vos connaissances dans le domaine du café? Lisez notre article sur la cafetière italienne!